FR

31.01.2017

Les syndicats d’artistes-interprètes se rencontrent en Uruguay pour renforcer leur stratégie régionale en Amérique Latine

Les délégués de FIA-LA, le groupe Latino-américain de la FIA, se sont réunis avec les délégués d’UNI-MEI/Panartes à Montevideo, Uruguay, pour un séminaire conjoint de 3 jours du 6 au 8 Novembre 2016, précédé d’un Atelier national de 2 jours. Les groupes régionaux des deux fédérations se réuniront pour discuter des questions d'intérêt commun et mettre en œuvre des projets financés par ‘Union to Union’, la confédération de syndicats suédois.

Bien que petit par sa taille, du point de vue social et économique, l’Uruguay est un des pays les plus avancés de la région. En Uruguay, vous trouverez les taux de disparités économiques les plus faibles d’Amérique Latine. Le pays est également exemplaire sur les questions de diversité et de démocratie. Le mariage des personnes de même sexe et l’avortement y sont légaux, et la liberté de la presse a été une vraie priorité pendant le mandat présidentiel de José Mujica. Lors de L’Atelier National qui s’est tenu à Montevideo les 4 et 5 Novembre, les participants ont en effet débattu en profondeur de la ‘Loi des Medias’ Uruguayenne, « Ley de Medios » en Espagnol, initiée en 2013.

La loi « est un modèle de régulation des médias pour les autres pays de la région, où la liberté d’information souffre de déséquilibres flagrants » affirme l’ONG Reporters sans frontières. Bien que des initiatives législatives similaires aient été introduites dans d’autres pays, tels que l’Argentine, la « Ley de Medios » Uruguayenne offre une approche plus exhaustive et graduelle. Les syndicats membres de la FIA et de UNI-MEI en Uruguay ont toujours pris part très activement dans les consultations pour le développement de la loi et comptent poursuivre leur travail d’influence pour assurer l’application complète et transparente de la dite loi. Pour ce, ils savent qu’ils peuvent compter sur le soutient des membres de FIA-LA, et sont désireux de partager les bonnes pratiques et l’expérience accumulée au cours du processus, lors du prochain cycle de projets financé par Union to Union dans la région (2018 – 2023).

Les activités de renforcement syndical sponsorisées par Union to Union en Amérique Latine sont en effet primordiales pour le développement de stratégies régionales ad hoc pour les organisations syndicales de travailleurs audiovisuels et culturels. Un autre Atelier national s'est tenu à Santiago, au Chili, en mai 2016, en collaboration avec SIDARTE (l'association d'acteurs chilienne). Si l'économie chilienne est l'une des plus dynamiques en Amérique latine, les inégalités restent criantes et les conditions de travail problématiques. Au Chili, la défense des droits des travailleurs constitue encore un défi, notamment en raison des lois défavorables aux syndicats héritées de l'ancienne dictature. Dans ce pays, un groupe composé de sept personnes uniquement suffit à constituer juridiquement un syndicat, entraînant ainsi une fragmentation qui affaiblit fortement leur influence. Heureusement, les syndicats du secteur de l'audiovisuel sont jusqu'à présent parvenus à surmonter cet obstacle. Cet atelier était axé sur la croissance syndicale et la coopération, dans la perspective d'une prochaine réforme significative du droit du travail au Chili. Il a également permis d'établir un dialogue entre les syndicats des travailleurs de l'audiovisuel et les représentants du gouvernement chilien.

Autre projet d’importance développé conjointement: le SIRAT. Il s’agit d’un outil interactif en ligne conçu pour informer les travailleurs transfrontaliers et soutenir la coopération syndicale pour mieux défendre les intérêts des travailleurs mobiles dans le secteur. Une version Beta de l’outil SIRAT est maintenant en ligne et les participants au séminaire ont pu discuter les usages futurs et les objectifs de mise en œuvre de cette plateforme.

Lors du dernier jour de séminaire, les délégués ont travaillé en petits groupes pour réfléchir aux thèmes prioritaires pour le développement de la stratégie régionale commune. Après avoir partagé leurs conclusions, les délégués ont convenu d'un plan d'action 2017, incluant la tenue d’un séminaire conjoint de planification en Mars 2017 à Montevideo afin d’élaborer le programme de travail à venir. Pour finir, les participants ont décidé à l’unanimité de soutenir la ‘Ley de fomento Audiovisual’ paraguayenne. La lettre de soutien de la FIA et d’UNI-MEI est disponible en Espagnol ici.